Le monstre du tennis que même le diable craint de défier

Nicola Pietrangeli, légende du tennis, présente Jannik Sinner comme le joueur de tennis le plus polyvalent actuellement sur le court. Selon lui, Sinner est sans égal, au point qu’il déclare que même le diable aurait du mal à le battre. Tout n’est pas aussi tranché pour d’autres grands noms du tennis italien.

Panatta tempère les éloges envers Sinner

Adriano Panatta, vainqueur de Roland Garros en 1976, reste plus mesuré lorsqu’il évoque la montée fulgurante de Sinner. Il invite à la retenue devant l’emballement et le tapage médiatique autour du jeune joueur. Selon lui, il est certes normal que les anciens commentent les prouesses de Sinner, cela contribue à la vitalité du tennis.

Un engouement qui pourrait nuire à Sinner

Panatta regrette cependant un certain fanatisme autour de Sinner, qu’il trouve superflu. Il se montre préoccupé par l’impact que cet engouement pourrait avoir sur l’éducation, la maturité et la gestion du stress du jeune joueur. Il met en garde contre une surexcitation qui pourrait, à terme, s’avérer contre-productive.

READ  Alerte choc : Grigor Dimitrov s'empare de l'Open de Miami !

Sinner, un modèle pour beaucoup

Mis sur un piédestal, Sinner est perçu comme une référence, un grand nombre de personnes s’inspirant de lui. L’avis de Panatta est que ce phénomène n’est pas habituel et pourrait même être nuisible.

4.4/5 - (37 votes)

Laisser un commentaire

Partages