Marta Kostyuk : “La Russie est un pays assassin”

Le récent match de l’Open d’Australie entre Marta Kostyuk et Maria Timofeeva a pris une tournure autre que sportive. Cette rencontre a été marquée par une déclaration incendiaire de Kostyuk en faveur de l’Ukraine.

Une rencontre sportive aux résonances politiques

Marta Kostyuk, la jeune prodige ukrainienne, a brillamment remporté son match face à Maria Timofeeva, marquant un score de 6-2 6-1. C’est bien plus que le simple enjeu du match qui a capté l’attention des médias.

Une déclaration post-match poignante

Au-delà de sa victoire, Kostyuk a fait une déclaration publique forte. Juste après le match, elle a exprimé un soutien indéfectible pour son pays, l’Ukraine. Kostyuk n’a pas hésité à accuser la Russie d’être un pays assassin, pointant du doigt les tensions actuelles entre ces deux nations.

Une critique virulente des institutions sportives

Kostyuk n’a pas seulement critiqué la Russie. Elle a également pris pour cible les institutions sportives. Selon elle, elles font preuve de complaisance envers les athlètes russes, malgré la situation géopolitique.

  • Elle affirme qu’elles devraient suspendre les sportifs russes et biélorusses depuis le début de l’invasion.
  • Elle s’insurge contre la publication du drapeau russe après sa victoire.
  • Elle déplore que le sport continue de promouvoir la Russie, même après 697 jours d’invasion.
READ  Vous ne croirez jamais à la performance de Djokovic au Masters 1000 de Paris!

Marta Kostyuk fait un appel vibrant pour que les courts de tennis cessent d’être utilisés pour promouvoir une prétendue “paix russe”. Son appel a non seulement secoué le monde du tennis, mais a également résonné bien au-delà, touchant à des questions politiques et sociales complexes.

4/5 - (40 votes)

Laisser un commentaire

Partages