Affrontement au sommet ! Les championnes du tennis dénoncent le tournoi

Nos championnes du tennis mondial ont exprimé leur mécontentement face à l’organisation catastrophique des finales de la WTA à Cancún au Mexique.

Des conditions de jeu médiocres

L’absence d’un court digne de ce nom pour accueillir l’événement sportif a été l’un des principaux motifs de plainte. A l’origine, aucun court n’était prévu pour recevoir le tournoi. Pour palier à ce problème, seulement deux courts rudimentaires ont été mis à disposition des huit meilleures joueuses mondiales pour leur entraînements.

Un court central a finalement été prêté par un hôtel de luxe de la région, seulement un jour avant le début du tournoi. Malheureusement, le premier jour de compétition, ce court s’est retrouvé inondé de sable et d’eau sous l’effet des intempéries, si fréquentes à Cancún.

READ 

Demande d’améliorations adressée à la WTA

A la suite de ces complications, les joueuses ont décidé d’adresser une lettre à la WTA, dans l’espoir de voir des améliorations d’ici 2024. Parmi les requêtes formulées, elles ont demandé une augmentation de leurs salaires, une meilleure organisation et des conditions de tournois plus appropriées.

La réponse du PDG de la WTA

Face à ces réclamations, le PDG de la WTA, Steve Simon, a admis la responsabilité de l’organisation dans les problèmes rencontrés lors du tournoi à Cancún. Selon lui, l’emplacement choisi pour le tournoi ne l’était pas à l’origine et ce changement inopiné est dû à des facteurs complexes. Il s’est engagé à fournir tout le soutien possible aux joueuses.

Un calendrier 2024 révisé ?

Steve Simon a également abordé l’épineuse question du calendrier de 2024. Il a affirmé que des mesures seraient prises pour éviter les chevauchements d’événements. Il a aussi mentionné avoir entendu les commentaires des joueuses concernant le “bye de performance” et sollicite leur avis pour améliorer le futur du tennis féminin.

4.2/5 - (16 votes)

Laisser un commentaire

Partages